Pourquoi résister à l’appel du courant ?

Le fleuve, lui coulait depuis la fin des temps.

Expo Cap sur le Rhone © L Xavier D Desaleux

Cette exposition conçue de façon collaborative, propose un questionnement sur le fleuve. Comment le vivre, le regarder, le partager, le protéger ?
Comment photographier le Rhône et la Saône : mises en scène, cadrages, lumières, fils conducteurs, ruptures, correspondances, … ?

 

L'EXPOSITION

L’exposition a permis la rencontre de textes écrits par des riverains, extraits du recueil Dans les courants du fleuve, la mise en dialogue de photographies d’artistes et celles prises en ateliers par les lycéens, un travail sur les ambiances sonores du fleuve.
Sa réalisation s’est appuyée sur les compétences plurielles et la diversité des membres-partenaires du réseau Cap sur le Rhône, la réflexion et l’analyse du groupe-projet.

LES OBJECTIFS
  • Donner à voir, à entendre, à interroger le devenir du fleuve, sa complexité, la place des riverains, passée, présente, à venir, les usages, les paysages, … ;
  • Appréhender un territoire mosaïque (Rhône-Saône) dans un principe de correspondance entre différents enjeux, singularités et affinités ;
  • Croiser différentes expressions artistiques (écriture, photographie, son) et différents regards  : lycéens, enseignants,  géographe, photographes, professionnels de la culture, gestionnaires d’espaces naturels ;
  • Valoriser et prolonger le projet finalisé « Dans les courants du fleuve » /ateliers-concours-decriture/ en s’appuyant sur le recueil de textes éponyme.
LES ACTEURS
  • Les photographes
    Loic Xavier.com  du Collectif BLICK photographie
    David Desaleux.com
    Ils interviennent dans les ateliers avec les lycéens et leur donnent des clés pour ouvrir leurs regards, affiner leurs points de vue, développer leurs sensibilités au fleuve. Ils les accompagnent lors des sorties pour les prises de vue et dans les sélections de photos.
    Pour photographier les sites partenaires et mettre en lumière les multiples relations au fleuve, ils s’inspirent des échanges entre les différents acteurs du projet et des textes du recueil ;
  • La géographe Anne Honegger, directrice de recherche au CNRS-ENS de Lyon UMR 5600 Environnement Ville Société, a assuré le commissariat scientifique de l’exposition ;
    Ses thèmes de recherches : usages et partage de l’eau ; gestion de la ressource et des risques et conflits inhérents à celle-ci ; l’eau, un facteur important de la dynamique des territoires ; la gestion intégrée de l’eau dans le cadre des bassins versants et ses implications en matière de gestion territoriale ; des paysages de l’eau aux logiques paysagères ;
  • Félicien Bonniot du collectif BLICK Photographie, a animé des ateliers avec les lycéens  pour travailler la matière sonore, entre ambiances fluviales et lectures à voix haute. Il a réalisé le vidéorama à partir d’une sélection des photos réalisées.
  • Les membres-partenaires du réseau Cap sur le Rhône : espaces naturels, musées, service archéologique, sites touristiques, territoires labellisés « Pays d’art et d’Histoire ». Entre patrimoines culturels, espaces naturels, diversité des approches et des disciplines, le réseau est à l’image des multiples dimensions du Rhône et de la Saône ;
  • Des lycées, situés en bord de Rhône et de Saône.

LES ATELIERS

La pratique artistique comme révélateur de la complexité du fleuve, sa nature, son histoire, son environnement et ses enjeux à venir ; comme un temps accordé aux questionnements : qu’est-ce qu’un fleuve ? Est-ce un espace de culture commune, de partage ? Qu’est-ce que vivre sur ses rives ou en proximité ? Quelle est la nature du lien que l’on entretient avec lui ?

LE DISPOSITIF

Les ateliers sont co-construits dans la logique d’un cheminement proposé aux élèves, composé de temps d’échange, de prise de parole,  de connaissances à prendre en compte, de perceptions à éveiller pour une rencontre avec l’univers fluvial. Les équipes enseignantes collaborent pour la mise en place du cadre, des thématiques, des choix de textes, etc . Différents temps s’enchainent  :

  • Présentation du projet accompagnée d’une conférence illustrée interactive sur le Rhône : transmettre et échanger des connaissances sur le fleuve – histoire, enjeux contemporains polarisés sur la question du dérèglement climatique – ;
  • Découverte d’un corpus de textes extraits du recueil Dans les courants du fleuve, et lecture à voix haute ;
  • Point sur les acquis ; temps introspectif – quelles perceptions ? – avec un questionnaire/quizz co-élaboré avec la commissaire scientifique ;
  • Ateliers photographie : Comment développer la réflexion autour de l’image photographique ? Que va-t’on photographier sur le fleuve ? à partir de quels textes ? Quelles sont les interpénétrations entre texte et image ? Comment élaborer les choix ?
LES OBJECTIFS
  • Sensibiliser les publics jeunes au Rhône et à la Saône par le biais de pratiques artistiques (écriture, photographie, son)  ; les inciter à s’approprier le fleuve, à le considérer comme un patrimoine commun ;
  •  Créer des passerelles entre différents mondes et différentes disciplines (histoire-géographie, français, arts plastiques, SVT, EPS ) enseignées au lycée autour d’un sujet commun : le  Rhône et la Saône ;
  • Favoriser, par la création d’un projet d’exposition photos/ sons, à la pratique artistique et à l’appréhension de textes littéraires évoquant le Rhône et la Saône, passé présent et les enjeux à venir.

LES MICRO-BERGES DU RHÔNE FESTIVAL ENTRE RHÔNE ET SAÔNE
LYON, SAMEDI 2 JUILLET 2022

  • Lectures a voix haute suite Lycee Cibeins © DR Capsurlerhone

    Lectures à voix haute au Lycée agricole de Cibeins

  • Lectures a voix haute Lycee agricole de Cibeins © DR Cap sur le Rhone

    Lectures à voix haute au Lycée agricole de Cibeins

  • Reflets industrie © D Desaleux

    Reflets industrie

  • Vegetation Une apres-midi en bord de Loire © Loic Xavier

    Végétation – Après-midi en bord de Loire

  • Bateau de croisière dans le canal en aval de Lyon © David Desalheux

    Bateau de croisière dans le canal en aval de Lyon

  • Une apres-midi en bord de Loire © Loic Xavier

    Après-midi en bord de Loire