Culture & Patrimoine

Vignobles du Rhône : du verrou de Saint-Maurice au Léman

Un Rhône, douze vignobles

Proposé par André Deyrieux

Vignoble Abbaye de Saint Maurice © DR Abbaye de Saint Maurice

La présence de vignobles sur les voies d’eau, notamment les fleuves navigables, est une constante de l’histoire de la vigne. Le long des 812 km du cours du Rhône, on en distingue douze. Leur personnalité est liée à leur situation géographique, par définition unique, à l’histoire ensuite qui en découle et enfin aux tactiques particulières des vignerons au regard des pentes, des orientations, des sols.
Après avoir quitté la source du Rhône et traversé une partie du Valais, continuons notre descente des vignobles rhodaniens.

La cluse de Saint-Maurice, un passage stratégique
Peu après Fully, tandis qu’au sud, surplombant Martigny, s’ouvre la route du Grand-Saint-Bernard, le Rhône qui coulait jusque-là vers le sud-ouest, tourne à angle droit vers le nord et le Léman.
À quelques kilomètres de ce coude, le verrou de la cluse de Saint-Maurice est un point de contrôle de l’accès au Valais. L’étroitesse du fleuve à cet endroit imposant fut d’ailleurs un point de rupture de charge pour les bateaux. La cluse ferme le Valais, ce qui en a fait historiquement, souvent, un havre de paix.

Petite histoire
L’Abbaye de Saint-Maurice, était une des étapes de la Via Francigena, chemin de pèlerinage menant à Rome. Fondée en 515 sur le lieu de la tombe des martyrs de la Légion thébaine, sa construction présente une continuité historique. À l’époque des tribus celtes valaisannes le village proche de Massongex était un lieu de culte commun aux Nantuates, Véragres, Sédunes et Ubères. C’est là que la plus ancienne abbaye d’Occident encore en activité, nous rappelle le poids de l’Église dans la création des vignobles européens.

La vigne, une culture dominante au Moyen Age
La vigne est alors cultivée dans des terrains de premier choix, côtoyant d’autres cultures. La parcelle la plus représentée est d’environ 1000 m2, ce qui correspond, en mesure de l’époque, à 4 fossorées. Mais certaines vont jusqu’à 5 000 m2, voire plus ! La vigne est certainement une des cultures dominantes de la région. On suppose en effet qu’à l’époque le vignoble recouvre au minimum 65 hectares, et probablement davantage.

L’incontournable Abbaye de Saint-Maurice
Au Moyen Âge, vignes et terres appartiennent principalement à un seigneur foncier. Elles sont cultivées par les tenanciers en échange du payement d’une redevance.
Parmi ces seigneurs fonciers, citons le comte de Savoie, la cure de Saint-Sigismond et divers autres petits seigneurs. Mais c’est de loin l’Abbaye de Saint-Maurice, le seigneur foncier le plus important.

Particularité du vignoble de Saint-Maurice
Le vignoble de Saint-Maurice possédait plusieurs spécificités par rapport au Valais central : ses parcelles étaient de très grandes tailles, on y trouvait de nombreux pressoirs, témoignages remarquables du vignoble médiéval, et le vin rouge était majoritaire. Enfin le climat, moins sec, suffisait pour la culture des vignes.

Fleuve frontière
En aval de Saint-Maurice, le Rhône traverse une vallée ouverte sur le Léman ; il sépare le début du canton de Vaud – historiquement protestant – à l’est, de la suite du catholique canton du Valais, à l’ouest.

Changement de paysage !
Les vignes du Chablais vaudois couvrent les pentes les mieux exposées de la vallée entre Saint-Maurice et le lac Léman sur les communes de Bex, Aigle, Yvorne ou Villeneuve. Elles sont moins montagnardes, même si certaines sont à moins de dix kilomètres des remontées mécaniques.
Les cépages sont notamment en rouge le gamay, le pinot noir, le gamaret et bien sûr en blanc le chasselas. À Aigle, le château abrite un musée de la vigne, du vin et de l’étiquette.

Nous voici au bord du lac, à la première embouchure du Rhône. Nous avons parcouru 170 kilomètres et le fleuve né à 2 200 mètres coule ici à l’altitude de 372 mètres.
Passons le Léman, nous arrivons à Genève, là où renaît le Rhône.

  • Vallee du Rhone depuis les vignes d Yvorne et Aigle © Andre Deyrieux

    Vallée du Rhône depuis les vignes d’Yvorne et Aigle

  • L ancien pont de Saint Maurice et l

    L’ancien pont de Saint-Maurice et l’ouverture du Valais à travers le débouché du Rhône

  • Carte des vignobles © Abbaye de Saint Maurice

    Carte des vignobles

  • Abbaye de Saint-Maurice

  • Vignoble Abbaye de Saint Maurice © DR Abbaye de Saint Maurice

    Vignoble Abbaye de Saint-Maurice

  • Vignobles a Saint Maurice © DR Abbaye de Saint Maurice

    Vignobles à Saint-Maurice