Voie d'échanges

Bac Pro Transport Fluvial

Apprendre à naviguer sur le Rhône

Le Magellaan © Magali Stora

Le cursus BAC Pro Transport fluvial a été mis en place en 2011 au Lycée des Catalins à Montélimar. En 3 ans, il forme au métier de matelot ou de timonier qualifié pour la conduite, l’exploitation dans le cadre d’un transport ainsi que l’entretien d’un bateau fluvial.

Marin d’eau douce ?
En dépit de ce que certains ont laissé entendre, la navigation fluviale est un vrai métier, nécessitant des compétences, des connaissances et une formation complète.
En France, trois établissements proposent la formation Transport Fluvial en Bac Pro. Au Tremblay-sur-Mauldre proche de la Seine, à Strasbourg avec le Rhin comme site de pratique, à Montélimar où le Lycée des Catalins forme les futurs navigants sur le Rhône.

Une formation complète
Acquérir des notions d’électricité, de mécanique et de sécurité incendie, maîtriser la prise en charge des passagers, la conduite du bateau, l’amarrage, les nœuds, les travaux sur cordage, et ce, du début à la fin de l’intervention, … Les lycéens sont formés pour travailler dans différentes entreprises européennes, sur les fleuves et rivières en Europe et sur divers types de bâtiments : porte-conteneur, bateau de transport de produits pétroliers, bateau de marchandises générales ou encore bateaux à passagers.

Naviguer sur le Magellaan
Depuis 2011, le Magellaan est le bateau-école à bord duquel les lycéens apprennent leur futur métier. Long de 103,7 mètres et large de 9 mètres, cet automoteur construit en 1976, a été entièrement remis en état et aménagé en bateau-école.
Il est l’outil de formation pratique indispensable aux apprentis bateliers, qui passent plusieurs jours d’affilée à bord au cours de l’année, encadrés par trois professeurs formés au pilotage.
Le Magellaan est amarré à Ancône à proximité du lycée.

En 2023, un nouveau convoi école pour les lycéens
Les plans sont en cours de validation et le chantier doit débuter prochainement pour une livraison courant 2023. Le convoi sera composé d’un bateau à passagers et d’un bateau à marchandise. Sa longueur devrait avoisiner les 85 m. Il y aura à bord des chambres, des salles de cours et des ateliers pour assurer une formation complète.

Une formation proche du milieu professionnel
Des partenariats avec le secteur du fluvial sont mis en œuvre, afin de positionner les jeunes dans des environnements professionnels.
Sur les 3 années au lycée, les élèves passent 11 semaines en formation intensive à bord et 11 semaines en stage chez des artisans ou dans des entreprises de transport de fret ou de passagers.
Une convention avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours permet aux pompiers d’appréhender les interventions à bord des bateaux et aux élèves de découvrir les procédures d’intervention en cas d’urgence.

Passez le Bac d’abord
Le titulaire du BAC Pro Transport Fluvial découvrira au cours de ses premières années professionnelles, les subtilités du métier avant de pouvoir accéder à l’ensemble des emplois qualifiés, embarqués ou non, du secteur du transport fluvial.
La formation conduit à terme, à différentes trajectoires professionnelles :  diriger une entreprise de transport fluvial de marchandises ou de passagers, être responsable de bord d’unités spécialisées (automoteur, convoi, paquebot), être responsable de l’exploitation d’une flotte dans un armement fluvial de transport de marchandises ou de passagers (bateaux d’excursions journalières, bateau hôtel, transport public,…), etc

Le profil idéal de l’apprenti navigant
Avant tout, il s’agit de respecter les règles de navigation et de sécurité fluviale, de prévention des risques professionnels, d’ergonomie, d’hygiène, de sécurité, de protection de l’environnement et du respect de la réglementation, en particulier celles concernant le transport fluvial des passagers et de matières dangereuses ;
Avoir le sens du contact et des bases d’anglais est recommandé pour des débouchés dans le secteur touristique ;
Savoir nager bien sûr ! Être rigoureux et impliqué !
Enfin, savoir vivre en collectivité est indispensable : pour devenir un bon professionnel il faut participer à la vie et à l’exploitation du bâtiment.

Le transport fluvial, un secteur à haute valeur environnementale
À l’heure où la question des émissions de CO2 doit conditionner les choix de mode de transport, il reste utile de rappeler qu’un convoi fluvial de 10000 T long de 150 m équivaut à 333 camions de 30 tonnes, soit plus de 24 km de longueur sur route…

  • Sur le Magellaan 4 @Lycee des Catalins

    Entretien du Magellaan

  • Sur le Magellaan 2© Lycee des Catalins

    Formation sur le Magellaan

  • Sur le Magellaan 5 © Lycee des Catalins

    Formation à bord du Magellaan

  • Intervention pompiers sur le Magellaan © Lycee des Catalins

    Intervention des pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours sur le Magellaan

  • Intervention pompier sur le Magellaan 2 © Lycee des Catalins

    Les pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours

  • Sur le Magellaan 3 © Lycee des Catalins

    Sur le Magellaan, formation en salle des machines