Partenaire

De la Sogestran, Société de Gestion et de Transports Fluviaux à Logiports Shuttle

Différents chapitres de l'histoire du transport fluvial

péniche et pousseur sur le Rhône canalisé© LogiRhône

Si le XIXème siècle, qualifié d’âge d’or pour la navigation à vapeur sur l’axe Rhône-Saône s’est achevé avec le développement et la suprématie du chemin de fer sur le fleuve, on redécouvre depuis quelques décennies les vertus du transport fluvial.
L’évolution des compagnies de transport fluvial témoigne de cette histoire.

Le fluvial aujourd’hui
Ce mode de transport est respectueux de l’environnement et sur.  Avec une baisse des nuisances sonores, une faible usure des infrastructures il présente néanmoins une capacité de transport considérable.

De nouvelles entreprises sont créées, se regroupent ; de nouvelles organisations se forment. À travers ces mouvements et ces stratégies, se dessine un avenir fluvial sur l’axe Rhône-Saône.

De la HPLM à la CFT
En 1955, disparaît la Compagnie Générale de Navigation Le Havre-Paris-Lyon-Marseille, la HPLM, héritière de la longue et tumultueuse histoire des compagnies de navigation à vapeur du XIXème siècle sur l’axe Rhône-Saône.

L’histoire de la CFT  commence quelques années plus tôt, le 1er octobre 1948, avec la création au Havre de  SOGESTRAN, la Société de Gestion et de Transports Fluviaux, initialement composée de 4 personnes et 2 bateaux-automoteurs-citernes de 320 tonnes.

Au fil des ans, l’entreprise se développe sur le bassin de la Seine avec le transport des produits pétroliers entre le Havre et Paris, puis sur les autres bassins navigables de France.
Au début des années 60, elle intensifie la technique du poussage sur la Seine et le canal Dunkerque-Valenciennes puis diversifie ses secteurs d’activités industrielles : minerais, automobiles, ciments… avant de se positionner successivement sur le Rhône, l’estuaire de la Loire et la Gironde.
En 1988, est créée la filiale CFT, Compagnie Fluviale de Transport, qui regroupe SOGESTRAN et SANARA.

En 1994, LogiSeine est créée et innove en présentant un service combiné fleuve/route, pour les conteneurs maritimes sur la Seine. L’entreprise organise l’acheminement des conteneurs entre les ports du Havre, du Rouen.

Développement sur l’axe rhodanien
Vingt ans plus tard, le groupe élargit sa prestation en offrant des services similaires entre le port de Fos-sur-mer et les terminaux intérieurs de Portes-les-Valence et Lyon : c’est la création de LogiRhône.
En 2015 LogiSeine-LogiRhône devient une filiale de CFT, premier armateur fluvial français.

En 2018 LogiRhône et LogiSeine fusionnent pour devenir LogiPort Shuttle composé de 3 pousseurs et 8 barges conteneurs, agréés ADN pour le transport des marchandises dangereuses.
Trois fois par semaine, les pousseurs de LogiRhône assurent la liaison de Fos-sur-mer au Port Lyon Édouard Herriot et inversement.

Avec le transport au premier trimestre 2018 de l’équivalent de 4.762 ensemble routier sur le Rhône, économisant ainsi 1.341 tonnes de rejet CO2 dans la vallée, LogiRhône illustre les évolutions du transport fluvial aujourd’hui, devenu sur et écologique.

  • Chargement conteneurs © LogiRhône

    chargement conteneurs sur le Port de Lyon

  • Chargement de conteneurs sur pousseur © Logirhône

    Chargement de conteneurs sur pousseur

  • Conteneurs sur barge © LogiRhône

    Convoi montant sur le Rhône

  • Manœuvre à Portes les Valence © LogiRhône

    Manœuvre à Portes-lès-Valence

  • Passage d

    Entrée d’un convoi dans l’écluse de Beaucaire

  • péniche et pousseur sur le Rhône canalisé© LogiRhône

    Convoi conteneur montant à Beauchastel, croisant une péniche

  • Port sur le Rhône © Logirhône

    Port de Fos

  • Vue aérienne, centrale et écluse sur le Rhone de Pierre Benite, Lyon, Rhone (69) © SMIRIL

    vue aérienne de la centrale et de l’écluse Pierre-Bénite, à l’aval de Lyon

  • Pousseur et conteneurs ©LogiRhône

    Pousseur et barge de conteneurs sur le Rhône à Le Pouzin